Dans nos formations au graphisme, un chapitre est consacré à l’usage de la couleur : depuis le codage (CMJN, RVB, Pantone ?) jusqu’aux enjeux symboliques.
L’usage de la couleur démarre par des éléments scientifiques – la couleur est avant tout une longueur d’ondes – mais c’est surtout un enjeu culturel.

L’usage de la couleur, et surtout son non-usage, la disparition des couleurs vives dans les films, met en valeur justement ce côté culturel : quand et pourquoi les couleurs des films et des séries sont-elles toutes devenues ternes ?

Une tentative d’explication par France Culture :

(pour se former au graphisme en Normandie, voir ici)

La disparition de la couleur dans les blockbusters