Quelques conseils pour bien gérer une page d’attente :

Créez votre page d’attente dès que possible

Les moteurs de recherche, et notamment Google, se méfient des sites récents.
Créez une page d’attente dès le début du développement de votre site, et débrouillez-vous pour que Google vienne l’explorer (soit en créant un lien depuis un autre site, soit en soumettant l’URL via la Google Search Console).
Cette page d’attente pourra masquer le site pendant son développement (cf les plugins plus bas, comme Coming Soon), mais surtout elle sera indexée par Google plus tôt.
Lorsque votre site sera mis en ligne, le nom de domaine aura déjà quelques semaines ou mois d’ancienneté.
Attention toutefois : pour les sites récents, Google met très longtemps à mettre à jour les informations : il risque de garder votre première page d’attente indexée encore pendant un mois ou deux après l’ouverture du site !

Parlez de vous !

Quitte à ce que google vienne explorer votre page d’attente, donnez-lui à manger quelques mots et expressions importantes !

Rappelez-vous que Google gardera dans son index le contenu de cette page d’attente pendant un temps certain, parfois plusieurs mois après l’ouverture du site.

Votre page d’attente doit donc résumer votre activité.
Bien sûr, profitez-en pour glisser dans le titre de la page et dans le texte quelques mots clés que vous savez que les internautes chercherons.

Par exemple :

Revenons à nos moutons, formation au graphisme à Caen
Revenons à nos moutons, organisme de formation certifié qualité ICPF & PSI et inscrit au Datadock vous propose des formations personnalisées aux outils de communication papier (Photoshop, In Design) et web (WordPress).

Cette description suffit à renseigner les éventuels visiteurs mais surtout les moteurs de recherche.

À l’inverse, le pire contenu serait « Site en construction, revenez-plus tard« .
Cette description quand elle sortira dans Google vous décrédibilise, et surtout, elle ne renseigne personne sur l’activité à venir.

Gardez le contact

Pourquoi pas en profiter pour recueillir des adresses mails, des abonnements RSS, des amis Facebook ou des followers Twitter ?
Un formulaire d’abonnement à votre newsletter, des liens « en attendant l’ouverture du site, rejoignez-nous sur Facebok »… tout est possible.

Utilisez des outils dédiés

Pour ceux qui utilisent WordPress, le thème launchpad est fait pour ça – utilisable tel quel ou bien sûr en le travaillant graphiquement, il propose en standard le renvoi des url vers une page unique, une inscription e-mail et un flux RSS.

Coming Soon - plugin WordPress pour page d'attenteOu encore, le plugin Coming Soon Page & Maintenance Mode pour WordPress, que j’utilise sur presque tous mes développements de site, vous permet de travailler votre site tout en présentant aux visiteurs une page d’attente (les visiteurs non reconnus voient la page d’attente, les administrateurs loggés voient le site entier).

C’est l’idéal pour installer rapidement une page d’attente efficace.

Inspirez-vous !

Vous pouvez prendre de l’inspiration par exemple sur cette liste de 25 beautiful exemples of « coming soon » pages

 

J’anime souvent des formations WordPress sous forme de formation-action : le stagiaire crée et peaufine son site au fur et à mesure de la formation, qui comprend des temps entre les journées de formation pour qu’il puisse travailler ses contenus, l’apparence… et il termine la formation avec un site fonctionnel, qu’il sait mettre à jour.

Pour préparer le référencement de leur site, je conseille toujours à mes stagiaires, durant la phase de développement d’un site, d’ouvrir le nom de domaine et d’y déposer une page provisoire (cela permet notamment de « faire vieillir » le domaine, afin que lors du lancement il ne souffre pas du déclassement des sites récents dans google).

Vous souhaitez approfondir vos connaissances sur WordPress et le référencement avec l’accompagnement d’un expert ?

Quelques idées pour une page d’attente